Jeudi 17 Janvier 2019
19:49:40

Abonnement

Ne ratez rien de l'actu !

Restez branchés à Carmaux Actu 24h/24, en reçevant les dernières infos directement et gratuitement par mail…

A ne pas manquer !

Suivez-nous !

Prévisions météo à Carmaux

Les coups de cœur de la rédac'

À VOIR

 

 À LIRE

 

 À DÉCOUVRIR

 

DOSSIER - Carmaux est engagée depuis des années dans le développement durable. 

 

 
La transition énergétique se poursuit avec la programmation des troisième et quatrième phases d’installations photovoltaïque avec vingt-huit nouvelles installations prévues en 2016 et de promouvoir l’usage des énergies renouvelables auprès des collectivités.
 
De janvier à mars 2016 dix installations de 9 KWc 1 chacune ont été installées sur les garages le long du Cérou. Toutes sont équipées de micro-onduleurs qui améliorent le rendement. Elles devraient produire 110 000 KWh par an pour un coût global de 305 000 euros. Ce montant tient compte de la réalisation des charpentes.
 
Quelques chiffes
 
< 67 > toitures équipées d’ici fin septembre
 
< 6640 > Superficie totale en m2 pour une puissance de 1 034 MWc (mégawatt crête) déployée sur la ville
 
< 1 150 000 > KWh produit à Carmaux soit l’alimentation de 120 logements
 
< 1178 > Surface en m2 des 18 installations pour une puissance installée de 266 KWc 
 
La quatrième tranche du programme photovoltaïque prévoit d’équiper, d’ici fin septembre 2016, dix-huit sites de juin à septembre dont les toitures de Pôle emploi, la salle Rivenc, le Centre Médico Psyco-Pédagogique, la pépinière d’entreprises, ainsi que l’école maternelle Jean Moulin. Parmi eux, l’école primaire Jean Moulin accueillera la plus large installation avec 99 KWc. Ces dix-huit sites produiront 290 000 kwh par an pour un coût global de 469 000 euros.
 
Carmaux figure d’exemple dans la transition énergétique ?
 
Comme plusieurs délégations avant elle issues de toute la France tel que Bourg-en-Bresse, Castelnaudary, Fronton et Frouzens, jeudi 2 juin 2016 une délégation de six membres de la municipalité de Saint Joachim (Loire Atlantique) est venue visiter Carmaux et ses installations photovoltaïques. Souhaitant installer des panneaux photovoltaïques sur divers bâtiments de la ville, la délégation prend contact avec différentes collectivités du territoire français, performantes dans ce domaine dont Carmaux. Forte de ces 1500 panneaux photovoltaïques, Carmaux se présente comme une ville pionnière dans la transition énergétique.
 
Reçue par Alain Espié, maire de Carmaux, et Jean-Marc Senges, directeur des services techniques, les échanges ont abordés plusieurs aspects : financier, technique, gestion de projet...
 
Denis Salaün, premier adjoint de la commune de Saint Joachim explique : « Tout comme Carmaux, notre commune s’est lancée dans la production d’énergie photovoltaïque en 2010. Depuis, nous essayons de nous tenir informés des évolutions technologiques dans ce domaine et des différents produits qui sortent. Au début de cette année, nous nous sommes intéressés au produit r-volt de chez Systovi pour un projet de salle festive. Nous sommes allés visiter l’usine située dans la banlieue Nantaise donc toute proche. Cette visite nous a conforté dans l’orientation d’utiliser cette technologie, mais nous souhaitions préalablement avoir un retour d’expérience et si possible d’une collectivité. Les responsables de chez Systovi nous ont donc parlé de la ville de Carmaux qui avait mis en place cette technologie sur plusieurs bâtiments. Il est difficile d’échanger avec des communes qui ont fait le choix du photovoltaïque ou l’aérovoltaïque car finalement nous sommes relativement esseulés sur nos territoires. Nos élus ont vraiment apprécié les échanges avec Alain Espié et Jean-Marc Senges. D’une part, ils maîtrisent parfaitement le sujet cela se sent. D’autre part, ils nous ont fait partager leur vision énergétique ce qui a été très enrichissant. Pour évoquer plus particulièrement la commune de Saint Joachim, nous avons installé nos premières centrales photovoltaïques en 2011. A ce jour, nous en avons huit pour une production annuelle de 370 000 kwh ce qui représente 3 % des consommations globales électriques sur la commune.
 
Depuis notre visite à Carmaux, les élus ont validé le fait d’engager des travaux avec le système Systovi sur plusieurs bâtiments après validation de l’étude. De même, pour la salle festive qui est en projet et qui devrait être livrée en 2018. Parallèlement nous travaillons sur un projet d’ombrières sur la commune qui nous permettrait de porter la production électrique photovoltaïque à hauteur de 22 % de la consommation globale. 
Enfin, les élus se sont engagés à revenir à Carmaux pour le salon eco-energies les 8 et 9 octobre prochain et ils espèrent bien organiser la venue de des élus et des techniciens de Carmaux sur notre commune l’année prochaine. »
 
Pour Jean-Marc Senges directeur des services techniques : « La délégation de la commune de Saint Joachim fut tout d’abord étonnée de la dimension du projet carmausin. Elle a fortement apprécié notre accueil et les échanges très fructueux sur nos expériences respectives ».
 
Alain Espié se félicite des échanges avec les diverses delegations venues consulter la municipalité pour son expertise : « Carmaux suscite des vocations. La délégation s’est engagée sur des projets photovoltaïques. Ils envisagent d’équiper une future grande salle polyvalente de la technologie aérovoltaïque (ce qui serait une première) plutôt destinée à ce jour aux petits volumes habités. De même, nous sommes pratiquement convaincus, que nous pourrons équiper la future salle polyvalente sportive (si elle se fait) de cette technologie (qui a le double avantage de produire de l’électricité et de chauffer le bâtiment). Nous sommes totalement dans la transition énergétique et dans les économies d’énergie ».
Share

Nos Partenaires

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site