Jeudi 17 Janvier 2019
21:04:53

Abonnement

Ne ratez rien de l'actu !

Restez branchés à Carmaux Actu 24h/24, en reçevant les dernières infos directement et gratuitement par mail…

A ne pas manquer !

Suivez-nous !

Prévisions météo à Carmaux

Les coups de cœur de la rédac'

À VOIR

 

 À LIRE

 

 À DÉCOUVRIR

 

Carmaux - 25 communes de Midi-Pyrénées ont été sélectionnée par l'agence nationale de l'habitat pour bénéficier d'une aide financière. Un dispositif pilote dont Carmaux fera partie.

 

L'Anah (Agence nationale de l'habitat) et le ministère du Logement ont publié ce lundi la liste des 300 communes rurales de moins de 10.000 habitants éligibles à l'aide financière publique visant à revitaliser leur centre-bourg, un dispositif pilote dont 50 d'entre elles vont bénéficier. 25 communes de Midi-Pyrénées y figurent, dont Carmaux avec ses 9933 habitants (Insee).
Les 300 localités éligibles à ce programme d'aide doté d'une enveloppe de 40 millions d'euros, ont jusqu'au 12 septembre pour déposer leur dossier, et les 50 qui auront été retenues seront connues "début novembre", a précisé l'Anah dans un communiqué.
Les centres-bourgs en difficulté identifiés, qui cumulent problèmes d'ordre démographique et d'urbanisme, déficit d'équipements et de services, sont répartis sur l'ensemble de l'Hexagone, à raison de trois ou quatre par département, mais aussi en Corse, et dans certains DOM-TOM.
L'aide leur permettra de "réaliser un projet de revitalisation en créant une offre de logements, de commerces, d'équipements et de services adaptés aux besoins des habitants, et ainsi de limiter l'étalement urbain", précise le ministère du Logement, qui a mis en ligne la carte des 300 communes.
L'Anah accompagnera ces localités rurales dans le montage de leur dossier de candidature et les 50 projets sélectionnés bénéficieront de "son expertise et, en fonction des besoins, d'une assistance à maîtrise d'ouvrage pour la réhabilitation de l'habitat privé".
Elle veillera notamment au maintien à domicile des ménages à faibles ressources "dans des conditions d'habitat adaptées à leurs besoins" ainsi qu'à "la restructuration et à la requalification du bâti ancien dégradé", précise l'agence.
L'objectif est de signer une première convention entre l'Etat et un territoire "d'ici la fin novembre".
Annoncé au Congrès des maires en novembre 2013, l'appel à manifestation d'intérêt pour la revitalisation des centres-bourgs a été lancé le 23 juin par Sylvia Pinel, ministre du Logement et de l'Egalité des territoires, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, et George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer.

 

Share

Nos Partenaires

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site