Mercredi 20 Février 2019
17:09:19

Abonnement

Ne ratez rien de l'actu !

Restez branchés à Carmaux Actu 24h/24, en reçevant les dernières infos directement et gratuitement par mail…

A ne pas manquer !

Suivez-nous !

Prévisions météo à Carmaux

Les coups de cœur de la rédac'

À VOIR

 

 À LIRE

 

 À DÉCOUVRIR

 

Politique - Les finances, dépenses et travaux étaient au programme du dernier conseil municipal.

 

Au premier trimestre 2016, l'heure est au bilan de l'année 2015. Les dépenses d'investissement se sont élevées en 2015 à 2 765 660 €, principalement consacrées aux aménagements urbains, travaux de réhabilitation de l'école JBC et travaux réalisés au foyer Ste-Cécile.

Pour 2016, outre la poursuite des travaux engagés, de nouveaux chantiers seront mis en œuvre comme la réhabilitation et mise en accessibilité de la salle polyvalente de l'école JBC, la poursuite du programme d'accessibilité pour le centre culturel, les salles Mitterrand et Bérégovoy, le moulin de Pailhès, les salles sportives, l'implantation WC place Jean-Jaurès, église Ste-Cécile.

Par la suite, on verra : 

L'entretien du patrimoine communal, dans les écoles, réhabilitation des logements et locaux municipaux relevant de la domanialité privée de la ville.

Entretien de la voirie et les trottoirs.

Poursuite du programme Transition énergétique, éclairage public pour mise aux normes des feux à l'intersection de l'avenue de Rodez et de l'avenue Neckarsulm.

Études d'urbanisme pour l'aménagement domaine public et parking Ste-Clothilde (1re tranche).

Dans les investissements, on note le programme d'acquisition pour un montant de 273 200 € : logiciels mairie (transition numérique), outillage et mobilier services techniques, véhicule polybenne et portage repas, nacelle d'intérieur, écoles numériques, mobilier urbain, matériel informatique centre technique, matériel archives municipales.

"Les impôts n'augmenteront pas"

Suite à la baisse des dotations, le conseil municipal maintient que certains travaux et projets prévus devraient se mettre en place dans des délais plus longs que prévus. Cependant, il a été décidé à l'unanimité des élus que les impôts locaux n'augmenteraient pas, comme le confirme le maire, Alain Espié. Proposition cependant contestée par le groupe Convergences citoyennes, dirigé par Bernard Raynal lance : " Sans remettre en cause un fonctionnement normal de la ville, il est possible de baisser le taux de la taxe foncière qui aujourd’hui s’élève à 30.81% - contre 22.65% dans les autres villes de même taille. Nous proposons donc : "Une baisse de la taxe foncière de 2% afin augmenter l’attractivité de la construction ou de la rénovation de l’habitat sur la commune. A titre d’exemple : Blaye les mines 25.93%, Rosières 21.20%, Le Garric16.91%. Baisse qui peut être mise en place après recalcule de certains budgets. Et d'affecter un fond d’investissement destiné à la mise en place du programme de requalification et de réhabilitation du centre­-ville."

Autres sujets de discorde : les dépenses et notes de frais, notamment à la Maison de la citoyenneté qui compte 5000€ de notes de téléphone. "On se demande aujourd'hui, comment avec les propositions de forfaits et autres, on peut en arriver là", lance un élu de l'opposition.

Par la suite, Françoise Couchat-Marty expliquera que le grand projet est d'étudier la réaménagement urbain de la ville.

A la fin du conseil, Francis Maffre fera un compte rendu de la CDCI (Projet de loi NOTRe) avec le regroupement probable des CDC de Cordes et de Carmaux et les tensions que cela semble générer (voir notre article :Nouvelle carte de l'intercommunalité : Le Cordais et le Carmausin réunis ? ).

 

Share

Nos Partenaires

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site