Jeudi 17 Janvier 2019
20:03:28

Abonnement

Ne ratez rien de l'actu !

Restez branchés à Carmaux Actu 24h/24, en reçevant les dernières infos directement et gratuitement par mail…

A ne pas manquer !

Suivez-nous !

Prévisions météo à Carmaux

Les coups de cœur de la rédac'

À VOIR

 

 À LIRE

 

 À DÉCOUVRIR

 

CARMAUX - Jeudi soir avait lieu l'avant dernier conseil municipal de l'année marqué par l'absence d'une partie de l'opposition.

 

Le début du conseil municipal est marqué par l'absence de Convergences Citoyennes. L'opposition n'aurait pas reçu l'ordre du jour du conseil dans le délai officiel de 5 jours. Le maire explique : " Il semblerait que La Poste n'ait pas distribué le courrier à temps. Ce dernier a été envoyé vendredi dernier. Nous allons trouver une solution pour les prochains conseils afin de tenir compte des soucis de La Poste." Autres absents excusés : Francis Maffre, Laurent Léopardi et Mylène Kulifaj-Tesson.

Le conseil s'orientait ensuite sur deux points soulevés par Christian Legris (FN), le peu de monde présent au 11 novembre et la différence entre les manifestations sur Jaurès et celles sur le centenaire de la guerre. Le maire assure qu'il y avait plus de monde que d'habitude et ajoute que les deux manifestations ont eu autant d'importance puisque celles de Jaurès sont liées à la déclaration de la guerre. Robert Crespo rajoute que les manifestations de la première guerre mondiale dureront 4 ans, ce qui n'est pas le cas de celles sur Jaurès. Christian Legris demande ensuite à consulter les documents sur le projet de photovoltaïque et précise que le FN s'opposera au vote. Le maire rajoute que les documents sont consultables et disponibles.

Le conseil municipal débute vraiment avec les affaires financières qui n'apportent pas de questions particulières hormis l'abstention de Laurent Léopardi (par procuration) pour la rénovation de la chambre syndicale. 

Concernant le photovoltaïque, le budget total s'élève à 2 300 000€. Les centrales serviront a alimenter l'éclairage public et le fonctionnement des bâtiments communaux."La perte de rendement est minime, sur 20 ans, 0,23%. C'est un budget de fonctionnement financé par la banque européenne avec un taux inférieur à 2%, la gestion est imputée à la régie municipale et ne touchera pas le budget de la ville. Le parc photovoltaïque permettra d'avoir 2,54% d'autonomie en plus" assure le maire.

 

La première collectivité à utiliser de l'aéro-photovoltaïque

Les panneaux permettent en effet la circulation d'air en dessous, ce qui permettra de chauffer les établissements concernés (selon un principe proche des puits canadiens). L'amortissement est rapide et le recyclage quasi-intégral.

L'assemblée vote ensuite l'adhésion à ARPE (agence régionale pour le développement durable en Midi-Pyrénées) en SPL, Société Publique Locale. Carmaux sera actionnaire à 0,25%. Puis vient le vote des subventions accordées notamment aux travaux de rénovation. La rénovation de la chambre syndicale fait débat, le FN vote contre.

Les tarifs de location des salles et des biens de la mairie sont passés en revue. Un règlement pour les tarifs sera crée entre décembre et mars. EELV demande une cartographie des locaux loués pour savoir notamment de quels garages le document parle. Le maire apporte des précisions.

 

Le règlement intérieur est modifié

Suite à diverses demandes, notamment dans l'opposition, le règlement intérieur du conseil municipal est modifié. Chaque groupe pourra porter à débat trois questions. Et une question écrite notamment, amènera à une réponse écrite. 

Le conseil adopte à l'unanimité le nouveau nom de la communauté de commune, Communauté de Commune du Carmausin-Ségala (3CS). Autre modification, la rue Thiers (du nom de l'homme politique controversé) devient la rue du Tiers-Etat.

Le conseil municipal se termine avec la choix des élus présents aux élections du personnel le 4 décembre à la mairie annexe.

Share

Nos Partenaires

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site